Le Transport de personnes en scooter

Appelez-nous :   06 52 56 95 07

Blog

by on 22 septembre, 2014

Mon outil de travail.

Dans cette page vous aurez des indications qui tournent  autour du scooter

Tuning, accessoires etc…

 



Au japon, il existe une passion, un art qui n’a pas encore traversé l’océan. Il s’agit du tunning sur scooter. Vous allez personnaliser votre scooter et le rendre unique. A son guidon vous serez vraiment remarqué.

Le tuning japonais est connus pour être surréel, leur culture « mecha »/ »manga » se ressent dans ces réalisations custom de scooters … fou fou fou.

Trop fort les japonais vivement que l’ont puisse trouver les kits pour remplacer la bulle, les kits pour rallonger le bras oscillant et les suspensions pneumatique ainsi que les jantes chromée 

En France, les maxi scooter sont avant tout perçus comme des deux-roues utilitaires pour cadres urbains pressés. Ils ne font que rarement l'objet d'attentions particulières de la part de leurs propriétaires. Au Japon, c'est tout le contraire ! Là bas, le maxi scooter est le roi de la route, loin devant les cyclomoteurs.

Il est ainsi courant de croiser, dans les rues de Tokyo ou d'Osaka, d'énormes scooters Custom aux couleurs flashy, aux chromes extraordinaires, aux 1000 néons et aux ailerons de fusées. Les bases sont des scooters de 125 à 500 cm3 que l'on connait plus ou moins : Honda Forza 250, Honda Fusion 250, Yamaha Majesty, Yamaha Grand Majesty, Yamaha Maxam, Yamaha T-Max 500, Suzuki Address V125, Suzuki Skywave 400 (le Suzuki Burgman européen en fait)...

Comme dans le petit monde du 50 cm3 en France, les nippons ont créé des Teams qui leur permettent de se rencontrer lors de meetings et de s'affronter dans d'énormes concours Tuning très Fast and Furious. La moyenne d'âge de ces passionnés est par contre assez élevée : autour de 30 ans. En effet, il est nécessaire pour s'adonner au Tuning sur maxiscoot de posséder le permis moto !

Par ailleurs, le prix de ces persos hors normes varie entre 20 000 et 40 000 euros : rien à voir avec le Tuning européen... Enfin, il est important de noter que la part des femmes est équilibrée avec celle des hommes : la moitié des réalisations japonaises son féminines... d'où les nombreuses prépas rose bonbon et les petits détails kawaii (signifie mignon en japonais) !

Afin de faire vivre cette grande communauté de tuners made in Japan, un magazine existe depuis plus de 4 ans : TranScooter. Il traite, chaque mois, des nouveautés maxiscooter, des meetings et développe des sujets Tuning. Il est également l'occasion de découvrir de belles japonaises poser sur des maxi scooters.

Bien sûr, une telle passion ne saurait exister sans des professionnels. Cela tombe bien puisqu'on trouve, dans la plupart des grandes villes, de nombreuses concessions et professionnels spécialisés dans la préparation de maxi-scooters. Voilà donc la fin de notre petit tour au pays du soleil levant... qu'on aimerait vraiment prolonger ! En effet, il y a des tonnes d'idées sympas à piquer.


Lien : http://www.scooter-station.com/Scooters-made-in-Japan.html

 

Recherche

Article récent